Où en est l’Independent Commission against Corruption quant à la plainte portant sur des confirmations d’officiers à la Mauritius Revenue Authority (MRA) ? C’est ce que veut savoir la MRA Staff Association. Celle-ci a d’ailleurs écrit à la commission pour s’en enquérir.

Des officiers, a expliqué Narendranath Gopee, syndicaliste, ont été confirmés six mois après leur prise de fonction. Or, cela n’est censé intervenir qu’au bout d’un an, selon le président de la Federation of Civil Service and other Unions (FCSOU).

Jean Claude Jonckeer, président de la MRA Staff Association (affiliée à la FCSOU), a aussi évoqué la révision salariale. Il a lancé un appel aux employés de ne pas signer l’option form avant la tenue d’une assemblée pour discuter des nouvelles conditions et rémunérations proposées. Tout en espérant que le rapport salarial prendra en compte les diverses demandes et propositions formulées par le syndicat.

Le récent Budget, qui propose notamment l’introduction d’une negative income tax, vient alourdir la tâche des fonctionnaires, fait ressortir Jonckeer. Qui espère que la révision salariale prendra aussi en compte ces nouvelles responsabilités.

Le syndicat réclame également la réintroduction du right of appeal et la révision de certains horaires de travail des douaniers. Il exige aussi le remboursement des frais d’uniformes encourus par le personnel. Jonckeer explique, en effet, que la MRA a du retard à ce niveau, le paiement pour la période 2015-2016 n’ayant été fait que cette année.