Le syndicat des enseignants du primaire monte au créneau. La pomme de la discorde : l’exercice de suivi qui démarrera, dès le lundi 15 mai, dans les écoles primaires pour ce qui est de la matière Communication Skills.

Le Mauritius Examination Syndicate a émis une circulaire, ce lundi 8 mai, à l’effet qu’un exercice de supervision démarre la semaine. Les éducateurs sont tenus de mettre à disposition des personnes ressources désignées les portfolios, plans de cours et autres registres relatifs à l’enseignement de cette matière.

Or, fait ressortir Vinod Seegum, «il n’y a pas d’examen pour cette matière» qui figure, certes, au programme du primaire. Toutefois, poursuit le président de la Government Teachers Union, le Mauritius Examination, on avait indiqué qu’il y aurait une certaine flexibilité à ce sujet.

L’évaluation annoncée est perçue comme du «harcèlement», d’autant qu’elle sera menée par des maîtres d’écoles et assistants maîtres d’écoles à la retraite.