Dans le cadre de Journée mondiale de la prévention du suicide, nous avons rencontré José Émilien président de Befrienders Mauritius. Il affirme que le nombre de suicides s’est stabilisé comparé aux chiffres d’il y a 15 ans de cela.

Dans la plupart des cas, dit-il, les suicides peuvent être liés à la perte d’un proche, une déception amoureuse, voire la dépendance à la drogue. Il parle de l’importance d’être à l’écoute et de comprendre le problème auquel une personne en détresse est confrontée.

La communication, fait-il ressortir, est primordiale dans la prévention du suicide.