Après le départ houleux de son ex-présidente Sheila Bunwaree, le Muvman Liberater se réorganise. Hier, la direction du parti a rencontré la presse pour réitérer sa volonté de participer aux prochaines élections générales mais également commenter la situation politique.

Ivan Collendavelloo et Anil Gayan n’ont pas raté l’occasion de dénoncer Paul Bérenger qu’ils qualifient de « roder bout ». Selon la direction du Muvman Liberater, le leader du MMM est en train de cautionner l’amendement constitutionnel ainsi que la réforme électorale présentés par Ramgoolam, dans le seul but d’accéder au pouvoir. Lors de sa conférence de presse d’hier, le leader du MMM a également eu des propos très durs à l’encontre de Collendavelloo.