Une « vague dictatoriale ». C’est ainsi qu’Ivan Collendavelloo, qualifie le tandem Bérenger-Ramgoolam. Et pour y faire face, l’ex-membre du MMM lance un appel aux « forces de l’opposition » pour qu’elles se rassemblent. Il faudra aussi compter avec son parti – Mo content Maurice – qu’il compte lancer la semaine prochaine.