Il faut revoir notre attitude envers les animaux. C’est l’essentiel du message d’Animal Welfare Together (AWT), regroupant des ONG et des individus amoureux des animaux. Le collectif a été constitué suite à la diffusion d’une vidéo montrant le traitement infligé aux chiens errants par des employés de la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW). Et il compte soumettre écrire au gouvernement diverses propositions.

Malgré les images choquantes de la vidéo, le collectif affirme ne pas souhaiter que la MSAW ferme ses portes. Mais plutôt que le fonctionnement de l’organisme soit revu. En incluant notamment sur son conseil d’administration des membres d’ONG engagés auprès des animaux. Mais aussi en étant plus transparent sur la gestion des fonds qui lui sont alloués et des produits qui sont utilisés.

Education et stérilisation de masse, soutient le président de Saving our strays, sont les clés d’un meilleur contrôle de la population canine. Il n’existe d’ailleurs pas de solution à court terme au problème des chiens errants, avance Wayne Gurunaden. Pour le collectif, la politique de « catch and kill » que pratique la MSAW n’est pas une solution. L’alternative viable serait plutôt celle du « catch, neuter, release ».

Et au lieu de l’euthanasie systématique des chiens en fourrière non réclamés suite aux exercices de capture, il faudrait considérer l’option de les faire adopter, soutient Peggy Murden. L’abattage des chiens n’intervenant que si ceux-ci sont gravement malades, poursuit-elle.

L’éducation est essentielle, note Peggy Murden, pour que les propriétaires comprennent leur rôle et leurs devoirs. Et peut-être serait-il temps, ajoute pour sa part Wayne Gurunaden, que ceux qui font preuve d’irresponsabilité soient sanctionnés.

L’AWT indique que ses propositions seront soumises par courrier au Premier ministre sir Anerood Jugnauth, au ministre de l’Agro-industrie Mahen Seeruttun – dont dépend la MSAW –, à son collègue de l’Environnement Raj Dayal, ainsi qu’au responsable du Tourisme, Xavier Duval.

Une invitation leur a aussi été lancée pour participer à la marche pacifique qui aura lieu ce dimanche 28 juin. L’AWT donne rendez-vous aux amoureux des animaux devant l’église de St Jean à 10h30. Le cortège ralliera le Plaza, à Rose-Hill.