La National Transport Corporation Employees Union (NTCEU) et la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) s’en vont en guerre contre le directeur des ressources humaines de la compagnie de transport.

Le syndicat, qui réunit près de 800 employés de la NTC, lui reproche d’appliquer des «mesures punitives» à travers des «roster» abusifs. Reeaz Chuttoo, porte-parole de la CTSP, lui reproche aussi son ingérence dans les négociations syndicales des employés.

Les représentants syndicaux souhaitent une rencontre avec Nando Bodha. Car même si le ministre du Transport a affirmé que les emplois seront préservés, les employés craignent de se retrouver avec leur salaire de base comme seules rémunérations.