La police lance 50 jours d’activités de prévention et de sensibilisation à l’aube des 50 ans d’indépendance de Maurice. Des brigades de la Traffic Branch, de la police de l’environnement, de celle du tourisme, de la Brigade pour la protection des mineurs ou encore de l’Anti Drug and Smuggling Unit participeront à ces évènements.

Ce lundi 22 janvier, des officiers patrouillaient la capitale à la mi-journée afin de repérer les comportements à risques ou inciviques, et d’informer leurs auteurs des conséquences de leurs actes. Au lieu de repartir avec une contravention, ils ont été invités à signer un engagement. Cette opération devrait être étendue au reste du pays dans les jours à venir.

D’autre part, la police propose de nouvelles mesures préventives en matière de sécurité routière. Le DCP Mukhtar Taujoo, responsable de la Traffic Branch, explique que huit accidents fatals ont eu lieu sur des passages piétons en 2017. La police envisage la mise en place de passages piétons en 3D, ce qui forcera les automobilistes à ralentir. Un exemple de ce type a été peint aux Casernes centrales. Pour que ce dispositif soit étendu au reste du pays, la législation devra être amendée.