Le sit-in d’hier soir a beau avoir été une manifestation relativement calme, les squatters de Cité-la-Cure ne décolèrent pas pour autant. Ils vivent comme une injustice l’opération de démolition de certaines de leurs maisons. En témoignent les déclarations recueillies hier soir, alors que quelques-uns d’entre eux ne savaient pas encore où passer la nuit avec leurs familles.