Dix ans que ce festival célèbre le court-métrage et met en lumière les productions locales. Avec de belles découvertes internationales. Cette édition 2017 d’Ile Courts ne déroge pas à la règle. Elle va même plus loin, en proposant une expérience inédite de ciné-concert et un concours de courts vraiment très courts… Coup d’envoi le 10 octobre.

Ciné-concert, vous dites ? Oui, à Tamarin notamment avec le groupe La Terre tremble !!! qui jouera en live la bande sonore de son spectacle ‘Tom et Jerry’. Un spectacle dans le cadre des séances décentralisées de Sinema Koltar qui promet d’émerveiller petits et grands et qui s’associe à un ‘Ti Konser’ du groupe de percussions Bwa marron.

Les Sinema Koltar et ses Ti Konser feront le tour de l’île du 11 au 15 octobre, avec des séances prévues aussi à Port-Louis, Rose-Hill, Beau-Plan et Poste-de-Flacq. Deux documentaires seront à l’affiche : ‘Pran nesans’ de Daniella Bastien et ‘L’œil des marins’ de Leslie Athanas. De même qu’une fiction, ‘Lot kote lagar’ signé O’Bryan Vinglassalon. Ces trois productions font le lien avec le festival de l’an dernier puisque leurs scripts ont été travaillés lors d’ateliers d’écriture de l’édition 2016.

La nouveauté de cette année : le concours ‘Fim Zekler’. Il faudra faire preuve d’imagination pour réaliser un court de 10 secondes en tout et pour tout.

Le parrain du festival, cette année, est le Mozambicain Licinio Aezevedo, dont l’œuvre oscille entre fiction et documentaire. Outre de présenter son long-métrage ‘The Train of Salt and Sugar’ au MCine le 14 octobre, il animera une masterclass.

Projections gratuites, concerts, ateliers grand public et professionnels… Pour pouvoir suivre le programme du 10 au 15 octobre, n’hésitez pas à télécharger l’appli (version Android ou iOS) sur le site du festival.