Beas Cheekhooree cède son siège de président de la Mauritius Export Association à Patrice Robert, Group Head of Operation du groupe IBL. Ce dernier a été nommé lors de la 13assemblée générale de l’association, qui a eu lieu le mercredi 27 mars à l’hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis.

Le nouveau chairman a préféré attendre d’avoir pleinement pris ses fonctions avant de partager sa vision pour l’association. Patrice Robert a souligné, dans son allocation, la nécessité d’un partenariat renforcé entre les secteurs privé et public.

Son prédécesseur a, pour sa part, rappelé les défis auxquels le secteur manufacturier est confronté. «Il est clair qu’il faut évoluer», a déclaré Beas Cheekhooree. Soulignant que si pendant longtemps, le textile et l’habillement ont été des piliers économiques, Maurice doit aujourd’hui diversifier les secteurs. La crise qui secoue certaines entreprises locales le démontre, a-t-il fait comprendre.

Le renouveau passera par l’innovation et en misant sur les jeunes, estime Cheekhooree. «Il faut créer de l’espace pour de nouvelles idées», dit-il.

Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, a abondé dans le même sens. Faisant ressortir qu’un renouveau est nécessaire et que la diversification est la clé.