« La population n’a pas élu Pravind Jugnauth pour être leader de l’opposition ou être dans l’opposition. » C’est la réponse de Cehl Meeah au nouveau leader de l’opposition qui l’avait invité, hier, à se mettre en contact avec lui. Meeah déclare ne pas reconnaître Pravind Jugnauth en tant que leader de l’opposition. Et être prêt à « diskite », « negosie », « tom enn lakorite » avec ceux qui reconnaîtront la force de son parti , le Front solidarité mauricien, sur l’échiquier politique.