« Pa pou ena dinasti ki pou traverse. » Danrajsingh Aubeeluck, qui était ce matin au collège d’Etat Maurice Curé, en est certain. Pour le leader du Party Malin, le choix de l’électorat des régions urbaines s’est tourné, ce dimanche, vers les « petits partis et les candidats indépendants ». Arguant que les maires qui se sont succédé à la tête des municipalités ont tous « négligé les villes ».

Le Party Malin a présenté des candidats dans certains wards à Port-Louis, Vacoas/Phoenix et Quatre-Bornes.