L’absence de politique de continuité est «un de nos plus grands défauts». Pour Carrim Currimjee, Maurice a beaucoup progressé en 50 ans. Le pays peut aller encore plus loin, il en est convaincu.

La nation souffre toutefois des «maux» des sociétés modernes, telle la surconsommation. Maurice a cependant un «bel avenir», assure Carrim Currimjee. Lui qui fait partie de la troisième génération des Currimjee installée ici, une famille doit «tout à Maurice.»

La série documentaire «Une nation, un destin» d’ION News revient. Lancée en début d’année en marge des célébrations des 50 ans d’indépendance du pays, ces entretiens avec des femmes et des hommes connus et moins connus retracent la construction de Maurice en tant que nation.

Les 50 vidéos-témoignages feront l’objet d’un documentaire de 25 minutes sur ce qui a été accompli depuis 1968.

La série et le documentaire Une nation, un destin ont été produits grâce au soutien actif des groupes Currimjee et ENL, Rogers Capital et Barclays. Les vidéos peuvent être vues sur www.ionnews.mu ainsi que sur notre page Facebook.