Ils réclament une révision à la baisse des prix de l’essence et du diesel. Mais aussi des taxes sur les carburants. Les syndicalistes et membres de la société civile réunie sur la Plateforme pu baisse prix l’essence et diesel manifestaient aujourd’hui devant l’Hôtel du gouvernement.

Les mouvements de protestation se poursuivront à travers l’île, indique Jayen Chellum, le porte-parole. Ainsi, une autre manifestation est prévue le samedi 24 mai à Quatre-Bornes.

La plateforme compte écrire au Premier ministre pour réclamer une rencontre.

Les membres de cette plateforme incluent l’Association des consommateurs de l’île Maurice, la Government Service Employees Association, Federation of Civil Service and Other Unions, la Fédération des travailleurs unis et la Federation of Progressive Union.