Pas de suspense. Jack Bizlall a été désigné candidat du Muvman Premye Me (MPM) à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. L’annonce a été faite hier soir par Dev Ramano, l’autre candidat potentiel. Celui-ci a, lors de son discours, indiqué qu’il se désistait en citant notamment son «allergie aux élections».

Les deux orateurs devaient s’affronter lors d’un débat devant les départager pour l’investiture au no 18. Finalement, lors de la rencontre à la salle Nelson Mandela, à Quatre-Bornes, Bizlall et Ramano se sont tous deux longuement attardés sur les travers des partis traditionnels. Et appelé l’électorat de Belle-Rose/Quatre-Bornes à choisir le MPM, au lieu de l’abstention.

Jack Bizlall a réitéré son appel à Pravind Jugnauth de prouver sa légitimité en tant que Premier ministre en se présentant au n18.

Le syndicaliste a surtout insisté sur la nécessité d’une unification des partis de gauche derrière un candidat commun pour cette partielle. Ou alors autour d’un programme commun en vue des élections générales.

Interrogé sur la situation des 11 licenciés de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), Bizlall indique qu’une première réunion satisfaisante a eu lieu le mardi 22 août à la Commission de conciliation et de médiation. Celle-ci doit maintenant entendre des officiers du ministère du Travail en charge de ce dossier ainsi que la MDFP. La grève de la faim de ces ex-Sales Assistants demeure suspendue jusqu’à nouvel ordre.