Où en sont les choses quant au projet de campus du Civil Service College (CSC) ? Eddy Boissezon confirme une dotation du gouvernement de l’Inde de Rs 175 millions ainsi que la signature d’un accord-cadre. Mais avant de passer à la phase de conception puis des travaux, l’institut devra d’abord cerner ses besoins en formation, explique le ministre de la Fonction publique.

Un consultant indien était d’ailleurs au pays récemment dans le cadre de consultations pour un plan stratégique. Le campus devrait être opérationnel dans deux ans, espère Boissezon.

Le ministre était, ce mardi 24 octobre, au lancement d’une formation du CSC à destination des ouvriers et artisans de la fonction publique. A travers le Level 1 Certificate of Achievement In Service and Performance Excellence, ces employés seront amenés à mieux comprendre leurs rôles et responsabilités dans la structure de l’organisation et vis-à-vis du public, fait comprendre Boissezon.

Radhakrishna Sadien, président de la Government Services Employees Association, salue cette initiative. C’est la première fois, dit le syndicaliste, que des employés de ce grade bénéficient d’une telle formation.