Follow Us On

Slider

Le leader de l’opposition dénonce le manque de transparence mais aussi la lenteur de l’enquête entourant l’accident impliquant un véhicule de la police et ayant causé la mort d’un pompiste à Wooton. Si Arvin Boolell insiste sur le fait qu’il faut connaître les conditions exactes de l’accident, il estime néanmoins que l’enquête ne sera pas conduite comme il le faut tant que l’actuel commissaire de Police, Mario Nobin, est en place.

Boolell rappelle que celui-ci devait partir à la retraite en septembre, mais qu’il est toujours en place. «Le commissaire de police n’inspire plus confiance», affirme l’élu du Parti travailliste (PTr).

Rencontrant la presse en compagnie des autres élus rouges, ce 20 décembre, Boolell s’est aussi interrogé sur les conditions dans lesquelles le contrat d’Ital Certifer a été résilié puis confié à la société singapourienne Metro Transit Solutions.

Il s’est insurgé qu’une société de la renommée d’Ital Certifer soit remplacée par un cabinet d’audit inconnu du grand public dans la cadre d’une procédure d’emergency procurement. Alors que Nando Bodha, précédemment responsable du dossier Metro Express, avait assuré au Parlement que les opérations commerciales du Metro Express ne démarreraient pas sans le certificat de sécurité du cabinet italien.

Facebook Comments