Ils se chargent de l’expédition de courrier et d’autres documents. Ils peuvent parfois être au courant de certaines discussions confidentielles. Ils sont appelés à guider le public dans le labyrinthe administratif. Les Office Auxiliaries, insiste Eddy Boissezon, ont une tâche importante et des devoirs qui le sont tout autant. Comme celui de respecter la confidentialité, car les informations divulguées à la presse cause du tort à la fonction publique, a déclaré le ministre de tutelle durant son discours.

Boissezon assistait, ce matin, à une cérémonie pour les quelque 200 Office Auxiliaries qui rejoignent la fonction publique. Dans son allocution, il a aussi mis l’accent sur la discipline. Ce qui n’a pas été au goût de Narendranath Gopee. Le syndicaliste estime, en effet, qu’un tel discours risque de braquer les recrues.