«Je donne la garantie qu’aucun travailleur ne perdra son emploi.» Face aux inquiétudes des employés du transport public quant au Metro Express, Nando Bodha insiste sur ce point. Cela bien que le tracé du métro affecte trois lignes gérées par Rose-Hill Transport, la United Bus Service et la National Transport Corporation, indique le ministre du Transport et des Infrastructures publiques.

«Sans le bus, le métro ne sera pas viable», fait ressortir Bodha. Qui souligne que la complémentarité de ces deux modes de transport dans le système envisagé.

Le ministre le répète : il y aura de «larges consultations» dès que la signature du contrat avec le constructeur qui aura été choisi.

Des employés du transport public, regroupés sous le Front Commun Travayer Transport, envisagent une grève générale.