Follow Us On

Slider

Le ministre des Infrastructures publiques et du Transport rassure les compagnies d’autobus qui seront affectées par l’entrée en opération du Metro Express. Nando Bodha précise que deux fonds rendent disponibles près de Rs 2 millards, le gouvernement entend, explique-t-il, utiliser en partie ces fonds pour intégrer les routes d’autobus actuelles avec le Metro Express et s’assurer du redéploiement des employés directement affectés par le nouveau mode de transport.

Selon le calcul du ministre, il n’y aura aucune perte d’emploi pour les chauffeurs et les receveurs d’autobus. Pour le trajet du Metro Express de Curepipe à Port-Louis, les employés de 200 autobus devront toutefois être redéployés.

Bodha prévoit que ces 200 bus seront utilisés comme des feeder buses et certains desserviront de nouvelles routes qui seront mises en service. Ce sont des bus électriques de type semi low floor qui agiront comme navettes pour transporter les passagers vers les stations de métro.

Pour intégrer les feeder buses avec le Metro Express, Nando Bodha avait annoncé en juin dernier la création d’un fonds de Rs 100 millions pour subventionner l’achat de bus électriques.

Nando Bodha réagissait suite aux craintes des compagnies du transport en commun. Ces dernières prévoient une baisse dans leur revenu et estiment qu’il y aura également des pertes d’emploi après la mise en opération du Metro Express. Qui est toujours officiellement prévu pour le 30 septembre prochain.

Le ministre participait, ce 11 septembre, à l’inauguration de la nouvelle gare d’autobus de Pointe-aux-Sables.

Facebook Comments