Follow Us On

Slider

« Il fallait une solution pratique et légale » pour gérer les quelque « 3 000 personnes, peut-être plus », concernées par le scandale de horsepower falsifiés, a d’emblée déclaré Nando Bodha. Le ministre des Infrastructures publiques et du Transport lance ainsi un appel aux propriétaires de véhicules dont les détails du horsepower ne correspondent pas à l’état de l’engin pour qu’ils se rendent à la National Transport Authority (NTA). Cette « solution » a été proposée au Conseil des ministres, explique-t-il, après plusieurs réunions de travail  avec la NTA, la police, le bureau du directeur des poursuites publiques et le State Law Office.

« La majorité des cas », Nando Bodha en est convaincu, concernent des véhicules modifiés et des « bona fide purchases ».

Un Special Desk sera institué à partir du mardi 8 mars à la NTA pour gérer ces propriétaires. L’autorité régulatrice, explique le ministre des Infrastructures publiques et du Transport, réévaluera le véhicule – les samedis et dimanches – et émettra un fitness certificate conforme. La NTA enverra ensuite une copie du document à la police qui déterminera alors s’il y a « matière à délit ». L’enquête qui a démarré « se poursuit normalement », a indiqué Nando Bodha.

« Certains règlements et aspects de la ‘Road Traffic Act’ devront être revus », a par ailleurs souligné Ravi Yerrigadoo, Attorney General.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
Des collégiens explorent les enjeux et défis du secteur touristique

Comprendre ce qu’est le tourisme culturel mais aussi connaître les perspectives d’emploi dans les secteurs du voyage et du tourisme....

Close