Le public n’est sans doute pas au courant. A cause d’un « manque de communication ou de visibilité ». Mais la Small and Medium Enterprises Development Authority réalise un « travail formidable ». C’est Sunil Bholah qui l’a affirmé, lors de la conférence de presse-bilan organisée ce 23 décembre.

Le ministre du Commerce et des Coopératives en veut pour preuve les « chiffres » qui « parlent d’euxmêmes ». Soit 1 300 entrepreneurs qui ont sollicité les counselling and facilitation services fournis par l’organisme, les 482 autres formés en entrepreneurship and management ou encore les 550 entrepreneurs formés à l’artisanat.

Autre projet phare de cette année, rappelle Bholah : My Biz. Ce service bancaire, destiné aux petites et moyennes entreprises, devrait être opérationnel dès janvier avec l’entrée en activité de MauBank. Les plus de 10 000 entrepreneurs pourront alors se rendre dans l’une des 10 succursales, dont une à Rodrigues, pour se renseigner sur la mise en marche de leurs projets. Le ministre prévient toutefois : si tout sera mis en œuvre pour soutenir l’entrepreneur, seuls les dossiers « viables » seront validés.

Le ministère du Commerce et des Coopératives a, par ailleurs, commandité un SME Master Plan. Ce plan directeur devrait transcrire la vision du gouvernement pour ce secteur sur une période de dix ans. L’exercice d’appel d’offres pour sélectionner la firme de consultance pour ce projet est en cours, avec 29 soumissionnaires s’étant manifesté. Le ministère devrait faire connaître son choix fin janvier.

Sunil Bholah se réjouit également du « dénouement satisfaisant » pour les 5 500 contributeurs de la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society. Assurant que son ministère assure un « contrôle strict » de la société pour éviter d’autres épisodes malheureux, il dit espérer que celle-ci retrouvera sa « vitesse de croisière ».