Il était une fois… l’Inde. A travers les yeux de deux jeunes sœurs vivant en France qui font un retour aux sources. Bharati, l’aînée, y est née. Neelam, sa cadette, découvre pour la première fois le pays de ses parents. Leur périple en Inde les mène à Indraprastha, au palais des illusions. C’est là que leur voyage commence vraiment…

«Bharati 2 : Dans le palais des illusions» s’apprête à réchauffer notre hiver. Le spectacle aux danses mirobolantes et à l’énergie débordante fait escale chez nous. Le temps de trois représentations, ce week-end.

D’ores et déjà, les répétitions vont bon train à l’hôtel Ambre, où réside toute la troupe.

A lundi, les costumes somptueux, tout en soie, n’avaient pas encore été livrés aux artistes. Il faut dire qu’il y en a pour des centaines de kilos de bagages et un conteneur entier réquisitionné ! Sans compter les décors.

Débarqués dans l’île depuis le 24 juin, chanteurs, danseurs, musiciens et acrobates s’affairent à poser leurs pas, leurs voix qui nous raconteront cette histoire d’amour, d’amitié, de racines et, parfois, de tromperies, de magie… Les chorégraphies sont millimétrés, les gestes précis. A la moindre erreur, on recommence. Encore et encore.

Les chansons s’inspirent, dans leur grande majorité, du sud de l’Inde, avec des éléments de la musique karnatique, Tollywood (telegu) et Kollywood (tamil).

La cinquantaine d’artistes viennent de l’Inde, sélectionnés après casting à Bombay. Sauf certaines têtes du spectacle qui seront peut-être familières à ceux qui avaient vu Bharati en 2008, à Pailles. Comme Bhavna Pani qui rempile dans le rôle de Bharati.

Elle enchaîne les mouvements, son sourire n’est jamais loin. On sent une réelle complicité entre tous ces gens rassemblés autour d’un même projet depuis plus d’un an et demi. Et dont la tournée ne prend pas fin de sitôt. La prochaine escale : La Réunion. Où le public est tout aussi impatient de découvrir ce spectacle à la croisée des cultures qui promet de nous en mettre plein les yeux.

Pratique

Où ? Au centre Swami Vivekananda, à Pailles. ● Quand ? Vendredi 30 juin à 20h – Samedi 1er juillet à 14h et 20h. ● Durée : 2 heures. ● Combien ? Rs 600 (quatrième), Rs 900 (troisième), Rs 1 200 (seconde), Rs 1 800 (première) et Rs 2 500 (VIP). ● Billetterie ? Le Rezo Otayo et Monticket.mu