Follow Us On

Slider

La déclaration est succincte mais lapidaire. L’ancien régime, estime Yogida Sawmynaden, avait dressé un «contrat en béton» pour Betamax. Cela afin de «protéger un petit copain».

Le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation a réagi, ce matin, à la décision du tribunal arbitral de Singapour qui donne gain de cause à l’entreprise de Veekram Bhunjun.

L’Etat mauricien est, en effet, condamné à dédommager Betamax à hauteur de USD 125 millions, soit quelque Rs 4 milliards, pour rupture abusive de contrat.

On devrait sans doute avoir un peu plus de détails sur la position du gouvernement cet après-midi. Etienne Sinatambou anime un point de presse à 15h.

Sur le même sujet

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Budget 2017-2018] Motus et bouche cousue autour du discours de Pravind Jugnauth

C’est un fait suffisamment rare pour être souligné. On ne sait rien du contenu du discours que Pravind Jugnauth lira...

Close