Follow Us On

Slider

Ils prédisent une « hémorragie » au MMM. Et à en croire Joe Lesjongard, Raffick Sorefan et Jean Claude Barbier, ils ne seront bientôt pas les seuls à déserter le MMM. Le malaise qui s’est installé au sein du parti mauve va en grandissant, affirment-ils. Lesjongard et Sorefan ont soumis leur démission, ce matin, de toutes les instances du parti du cœur. Rejoignant ainsi Jean Claude Barbier qui a précisé avoir été « expulsé » puisque le MMM a notifié la Speaker de l’Assemblée nationale qu’il n’en était plus membre.

Le MMM, affirme Barbier, est en déphasage avec son électorat. « Bérenger représente le passé » aux yeux des militants, avance Lesjongard. « Li pena lintansion pas flanbo », assène Sorefan. Le processus de changement entamé au sein du parti n’est que « cosmétique ». Car le MMM est devenu « fan club », selon Lesjongard, où démocratie et méritocratie sont de vains mots, assure Sorefan.

Lors du point de presse qu’ils ont animé conjointement ce mardi 3 février, à l’Assemblée nationale, les trois hommes se sont confondus en excuses auprès des militants pour la lourde défaite aux élections générales. Pour mieux souligner comment Bérenger, lui, ne l’a pas fait.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
Parlement: Le projet CT Power devrait être abandonné, selon Collendavelloo

Les deux anciens camarades de parti n’ont pas croisé le fer. Au contraire, la Private Notice Question de ce mardi...

Close