Le leader du MMM est persuadé qu’Ivan Collendavelloo, deputy leader du parti, a démissionné sans s’être informé de manière précise de la teneur des négociations entre Paul Bérenger et Navin Ramgoolam sur la IIe République. Bérenger a assuré aujourd’hui, à l’issue de la réunion de son bureau politique, qu’il est « très triste » du départ de Collendavelloo en remarquant qu’il ne laisse pas « ses sentiments personnels » interférer avec ses décisions politiques.