Après le coup de chaud de mercredi soir, les négociations visant à conclure l’alliance rouge-mauve semblent repartir. Toutefois, Paul Bérenger précise que celles-ci ne pourront durer indéfiniment et qu’elles devront surtout se dérouler « dans un climat de confiance » durant ce week-end. Que le leader du MMM qualifie de « crucial ».
Malgré tout, Paul Bérenger se dit « optimiste » par rapport à la reprise des koz koze et la finalisation de l’accord dont trois points l’ont « fait tiquer ». Mais le leader du MMM a une nouvelle fois précisé aujourd’hui qu’il est également « de son devoir de préparer son parti à aller seul aux élections générales ».