« Fraude », « importation illégale de cheval de course », « fausse déclaration »… Un candidat MSM se serait rendu coupable de tout cela, à en croire Paul Bérenger. Qui dit détenir des informations sur cette personne. Lors du congrès de ce mercredi à La Tour Koenig, le leader mauve s’est ainsi interrogé sur les « adversaires » de l’Alliance Lepep, tout en égrenant quelques noms.

Les candidatures pour les tickets électoraux, a insisté Navin Ramgoolam, sont nombreuses et s’entassent sur son bureau. « Mais il faut faire un choix », a souligné le leader du Parti travailliste. Qui a dit qu’il ne se désolera pas en cas de défection de quelqu’un qui n’aurait pas reçu d’investiture du PTr ou du MMM.