Follow Us On

Slider

Le Kreol ne sera pas utilisé à l’Assemblée nationale d’ici la fin du mandat de l’Alliance Lepep. C’est ce que croit savoir Paul Bérenger. Lors de la conférence de presse du Mouvement militant mauricien (MMM) ce samedi 25 mai, l’ex-leader de l’opposition explique que ni le Mouvement socialiste militant (MSM), ni le Muvman Liberater (ML) n’ont pas la volonté politique pour une telle initiative.

Réagissant à la question du président du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo, sur ce dossier, Paul Bérenger déplore que le gouvernement ait recours à une série de prétextes pour repousser l’introduction du Kreol au sein du Parlement. Pour lui, c’est le ministre mentor, Sir Aneerood Jugnauth, qui est fondamentalement contre un tel projet.

«Il est complètement coincé», avance Paul Bérenger. Le leader des mauves a également critiqué la réactivation de l’Akademi Kreol Repiblik Moris(AKRM). Il qualifie cette décision du Conseil des ministres de tentative de rattrapage. L’objectif de faire du Kreol morysien la langue nationale de l’île Maurice à travers cet organisme tel que l’explique le communiqué du Conseil des ministres est en contradiction avec les propos d’Ivan Collendavelloo à l’Assemblée nationale mardi, fait-il ressortir.

Paul Bérenger a aussi commenté les «rumeurs» qui circulent à son propos, réaffirmant que le MMM de se présentera seul aux prochaines élections législatives.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, En continu, Main sliders, Slider_Actu
[Video] Chagos : Mise en garde de Duval contre des représailles économiques 

Il faut jouer la carte de la prudence. Le Royaume-Uni a été un partenaire économique indéfectible de Maurice et il ne...

Close