Follow Us On

Slider

L’élection partielle dans la circonscription Piton/Rivière-du-Rempart est un gaspillage de temps et de l’argent des contribuables. C’est ce clame Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien (MMM). Face à la presse, ce samedi 17 août à l’hôtel Hennessy Park, l’ancien Premier ministre explique que si jamais cette élection se tient, ce dont il a des doutes, le député élu ne siégera qu’un mois.

Il rappelle que l’Assemblée nationale sera dissoute le 22 décembre prochain. Selon le leader des mauves, la tenue de ces élections partielles représente un «manque de respect vis-à-vis de l’électorat». Il explique qu’aucun candidat mauve ne participera à cette partielle, ce qui le pousse à présenter les candidats pour cette circonscription pour les élections législatives : soit l’ancien PPS Prakash Meenowah, l’ancien cadre de la Banque de Maurice Pravin Ramtohul et Vinod Gooriah, un psychiatre ayant pratiqué aux Etats-Unis.

Commentant la dernière séance parlementaire du vendredi 16 août, le leader du MMM explique que les parlementaires mauves ne s’y sont pas rendus par respect envers eux-mêmes.

Facebook Comments