Le leader de l’opposition estime que la teneur de certains discours au Parlement et en dehors vise à causer « une panique » au sein de la communauté sino-mauricienne. En faisant croire à ses membres qu’ils ne seront pas représentés à l’Assemblée nationale. Paul Bérenger affirme toutefois que le Premier ministre rassurera cette communauté ce vendredi, soit dans son « summing up » ou alors en proposant un amendement au projet de réforme constitutionnel actuellement débattu au Parlement.

La conférence de presse de Bérenger a également été l’occasion pour lui de commenter la prestation de ses camarades de l’opposition. Si le leader du MMM estime que le discours de Cehl Meeah a été de loin le plus mauvais, il s’est refusé à commenter la nouvelle « intimité » entre lui et le ministre Shakeel Mohamed.