Follow Us On

Slider

Ivan Collendavelloo a «induit le Parlement» en erreur sur la question des filiales du Central Electricity Board, insiste le leader du MMM. Ces compagnies, dont FiberNet, ne sont pas obligées de passer par le Central Procurement Board, ce qu’a confirmé le chairman du CEB cette semaine, a fait remarquer Bérenger.

Le Deputy Prime minister, estime le chef des mauves, est une «catastrophe» à la tête des utilités publiques. La création de ces filiales du CEB est une «privatisation déguisée», avance Bérenger, tout comme le principe d’affermage que Collendavelloo veut appliquer à la Central Water Authority en lui trouvant un partenaire stratégique.

Le MMM réclame ainsi le gel de cette décision, et de la hausse prochaine des tarifs de l’eau. Que le prochain gouvernement se prononce sur ce sujet, lance Bérenger qui affirme que de toute façon, les prochaines élections sont pour fin 2019.

Bérenger réclame, dans la foulée, Collendavelloo doit s’en aller «[au] plus tôt, [au] plus vite». Le chef des mauves réclame également la tête du ministre des Services financiers. Sudhir Sesungkur n’est pas apte à gérer ce portefeuille, insiste le leader du MMM, alors que ce secteur est secoué par les affaires Sobrinho, Quantum Global et Jignesh Shah.

Le CEO et le chairperson de la Financial Services Commission sont «bien feb», se désole Bérenger. Or, poursuit-il, le régulateur des services financiers doit pouvoir se doter de personnes «solides» et de calibre.

Bérenger est également revenu sur le départ de Pradeep Jeeha du comité central du MMM.

Les mauves expriment, par ailleurs, leur solidarité avec les deux syndicalistes des Casinos de Maurice actuellement sous le coup d’une suspension.

Dans l’affaire Teeroovengadum-Rosun, ils condamnent le ministre des Sports et le président du Comité olympique mauricien qui, de par leurs comportements, «ont tenté de décourager l’athlète concernée». Sous le coup d’une charge d’agression sexuelle suite à une plainte de Jessica Rosun, Kaysee Teeroovengadum est attendu en Australie le 17 avril, où il doit être traduit devant la Southport Magistrate Court.

Facebook Comments