Paul Bérenger s’en est pris violemment à Roshi Bhadain aujourd’hui. Cela suite aux propos du ministre de la Bonne gouvernance sur Satyajit Boolell, ce jeudi, lors d’une interview dans les locaux de La Sentinelle. Bhadain estime que le Directeur des poursuites publiques est un « monstre » constitutionnel.

Durant sa conférence de presse aujourd’hui, le leader du MMM explique que ce faisant, le ministre a commis un outrage à la Constitution et au DPP. Invitant Bhadain, s’il conteste toujours la personne de Satyajit Boolell à enclencher la lourde procédure pour sa destitution.

Roshi Bhadain a répondu du tac au tac à Paul Bérenger. Et maintient que le lien fraternel du DPP avec Arvin Boolell et la position de ce dernier au PTr place alimentent une perception de parti pris. S’il laisse entendre qu’il n’enclenchera pas de procédure de destitution, le ministre s’attend toutefois à ce qu’Ajit Boolell tire les conséquences de l’imbroglio dans lequel il se trouve.