C’est d’une « nouvelle ile Maurice » que rêvent Paul Bérenger et le MMM. A Rose-Hill, ce 10 mars, dans le cadre de la journée des droits de la femme, le leader des mauves a insisté sur la coup de main des femmes du MMM et en dehors du parti pour qu’un changement se produise dans le pays.

Estimant que Pravind Jugnauth a réussi à faire pire que les deux gouvernements dirigés par Navin Ramgoolam entre 2005 et 2014, Bérenger a une dizaine de noms de proches du MSM et du ML qui «font honte» au pays. Rappelant que la liste n’est pas exhaustive.

Bérenger a aussi plaidé pour des changements radicaux au sein d’institutions comme la commission anticorruption ou encore la MBC. Et promis des lois progressistes en matière de représentation féminine et de protection des travailleurs.