Entretien exclusif avec Paul Bérenger. Pour la première fois depuis la conclusion de l’Alliance PTr-MMM, le leader mauve accepte d’évoquer ce qui se passerait si l’alliance PTr-MMM n’obtenait pas la majorité de trois quarts. Il s’attarde également sur la question de savoir si, pour être Premier ministre, ne pas être  hindou s’avère un handicap.

Le leader mauve, au lendemain de la présentation des investitures de l’Alliance PTr-MMM et de son congrès des jeunes, se livre aussi sur l’avenir de ce bloc et ses chances de remporter les prochaines législatives. L’Alliance  PTr-MMM, affirme-t-il, ne prédit pas un 60-0 en sa faveur bien qu’il le souhaite vivement. « Donnez-nous un 60-0 pour qu’il n’y en ait plus jamais un », a exhorté Paul Bérenger.

Le leader du MMM revient également sur la répartition des tickets, la cassure du Remake, les relations entre partisans rouges et mauves – que certains disent tendus sur le terrain. Mais aussi sur la IIe République, possible pierre d’achoppement dans le programme électoral travailliste-MMM.

Paul Bérenger s’est livré au micro de Rabin Bhujun, directeur éditorial d’ION News, et d’Ashna Nuckcheddy Choyen de Radio One.