Navin Ramgoolam reste constant: selon lui, une alliance Parti Travailliste-MMM est basée sur l’idée d’unifier le pays derrière un gouvernement ayant le plus large soutien électoral possible. C’est pour cela que le leader du PTr estime que l’électorat doit faire confiance dans l’alliance qu’il dirige avec Paul Bérenger.

A Roche Bois, ce mardi soir, le leader du MMM était lui d’humeur moins consensuelle. Même s’il s’est félicité de « l’esprit d’équipe » qui règne au sein de l’Alliance PTr-MMM malgré le cafouillage à Port Louis Maritime/Est (no 3) par rapport au choix des candidats.

C’est un carton rouge qu’a part contre collé Paul Bérenger au Directeur des Poursuites Publiques. « Prenant note des exploits » de ce dernier dans sa Newsletter d’octobre, dans laquelle Ajit Boolell évoque l’immunité du président de la République.  Maya Hanoomanjee n’a pas non plus échappé à la colère de Bérenger pour avoir expulsé une équipe de la MBC d’un rassemblement de l’Alliance Lepep à Route Bassin, Quatre Bornes, ce lundi soir.

Le chef des mauves a toutefois été plus avenant envers la MBC. Notant des améliorations dans le fonctionnement de la radiotélévision nationale. Le leader des mauves a toutefois concédé que le « vrai changement » à la MBC n’interviendra qu’après les élections générales avec la vision de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité de la transformer en une « BBC » locale.