Paul Bérenger qui souhaite « bonne chance » au MSM pour son meeting du 1er mai en compagnie du Party Malin à Curepipe ! Le leader du MMM semble désormais en totale rupture avec le parti de Pravind Jugnauth, même s’il assure que ce n’est pas l’avenir du Remake mais seulement la question d’un meeting conjoint MSM-MMM qui sera tranché, ce samedi, par le comité central mauve.

Le leader du MMM n’a pas, non plus, joué l’apaisement par rapport aux incidents lors du bureau politique du MMM, ce mercredi. Bérenger affirme en effet que le MSM a « manigancé » pour que des manifestants perturbent la réunion de l’exécutif du parti à la rue Ambrose, à Rose-Hill.

Si Bérenger a affirmé que la discussion d’une alliance MMM-Travailliste n’est pas à l’agenda pour l’heure, il n’a pas exclu sa concrétisation à l’avenir. Allant même jusqu’à préciser les conditions de participation du MMM à un éventuel gouvernement rouge-mauve.