Le leader de l’opposition n’y est pas allé de main morte à l’égard du Premier ministre lors de sa dernière conférence. Selon Paul Bérenger, la participation de Navin Ramgoolam au World Economic Forum en Suisse n’aura « servi à rien ». Sinon à démontrer son attitude « honteuse » à l’égard de Madagascar. Car le chef du gouvernement a préféré assister au WEF plutôt que de participer à la cérémonie d’investiture du nouveau président malgache Hery Rajaonarimampianina, dimanche dernier.