Les langues s’étaient déliées au MMM dès hier soir : Paul Bérenger est entré dans une colère noire en apprenant que le procès intenté à Pravind Jugnauth va traîner pour quelques longs mois. Sans que la question de fond, celle du conflit d’intérêts, ne soit tranchée par la justice.

Pris au dépourvu par la stratégie de Pravind Jugnauth, Paul Bérenger n’a pas tardé à faire connaître son « exaspération » et sa « frustration » à son allié par rapport à ce qu’il considère être des «delaying tactics » du leader du MSM. Le malaise est tel qu’une nouvelle « cooling off period» a été décrétée par le MMM. Le parti décidera par ailleurs si le meeting du 1er Mai du Remake est maintenu lors de son bureau politique de demain, mercredi 16 avril.