Pour le leader de l’opposition, Showkutally Soodhun a « défendu Betamax » lors de la Private Notice Question du 10 août 2010, alors que le MSM faisait encore parti du gouvernement de Navin Ramgoolam. Ainsi, pour Bérenger, la vérité n’est toujours pas en train d’être dite au sujet des conditions d’attribution du contrat de transport de carburant à Betamax. Une des pièces pouvant permettre une meilleure compréhension des responsabilités est le rapport du comité ministériel que Xavier Duval avait présidé sur le sujet. « Il doit répondre s’il n’y a rien à cacher », a défié Bérenger, en réclamant que l’actuel ministre du Tourisme rende public ce document.

Le chef du MMM s’est aussi une nouvelle fois inquiété de la manière dont l’affaire BAI est géré par le gouvernement. Pour Bérenger, il est inacceptable que la Banque de Maurice ait consenti à une ligne de crédit de Rs 4 milliards aux special administrators du groupe en attendant que tous les actifs du groupe soient liquidés.

Par ailleurs, le secrétaire général du MMM a dénoncé l’incapacité du gouvernement d’encourager la création d’emplois dans ce pays. Il a estimé que le taux du chômage en hausse est en contradiction avec l’une des plus importantes promesses électorales de l’Alliance Lepep. Celle-ci ayant assuré les jeunes que de nombreux emplois seraient créés à leur intention dès le début du mandat de l’actuel gouvernement.