Alexander Crouche, 6 jours, est décédé à l’hôpital Victoria, il y a deux jours, après avoir reçu une injection d’antibiotiques. Un autre nourrisson, celui du couple Lalbahadoor, a été admis à l’unité de soins intensifs néonatale suivant une injection similaire. Des circonstances troubles qui interpellent le Premier ministre, qui a ordonné la mise sur pied d’un Fact-Finding Committee (FFC), précise le ministre de la Santé Anwar Husnoo.

Présidé par MCarol Green-Jokhoo, Assistant Parliamentary Counsel au State Law Office, le FFC «travaille en toute indépendance et en toute transparence», insiste Husnoo. Le comité a d’ailleurs démarré ses travaux avec l’audition des premiers témoins ce matin. Sharma Ramphul, Deputy Director of Pharmaceutical Services du ministère de la Santé, et du Dr Faeza Soobadar, Senior Consultant Paediatrician and Neonatologist à l’hôpital Wellkin.

Sa mission : déterminer les circonstances entourant les soins prodigués aux bébés Crouche et Lalbahadoor et s’il y a eu faute, situer les responsabilités. Cela afin que ce genre de situation malheureuse ne se reproduise pas, fait ressortir le ministre de la Santé.

Aucune date n’a été posée pour la fin des travaux. «Je ne veux pas leur mettre la pression», indique le ministre de la Santé. Qui espère cependant que le comité travaillera vite.

Anwar Husnoo participait, ce mardi 28 février à Balaclava, à la première réunion du Conseil d’administration de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique.