Les Chagossiens veulent retourner sur leur archipel définitivement. Selon Olivier Bancoult, il est injuste qu’Américains et Britanniques vivent sur l’archipel alors que le peuple chagossien doive se contenter des droits de visite.

«Nous ne sommes pas des visiteurs mais des ‘belongers’», insiste le leader du Groupe Régugiés Chagos (GRC).

La communauté a manifesté, ce matin, devant l’ambassade britannique. Elle proteste contre la visite que compte organiser le Royaume-Uni plus tard cette année. L’exercice d’enregistrement a pris fin hier.

Pour le leader du GRC, les conditions de cette visite ne sont pas claires. Bancoult craint que les autorités britanniques ne veulent diviser la communauté et n’induisent les Chagossiens en erreur.

La visite, rappelle notre interlocuteur, s’inscrit dans le cadre du fonds d’aide de £40 millions proposées par les Britanniques alors que dans le même temps, le droit de retour sur l’archipel leur a été refusé.

Le GRC a refusé le fonds d’aide.

Certains Chagossiens se sont quand même inscrits pour la visite. Selon nos recoupements, ils seraient 25 résidant à Maurice à vouloir se rendre sur l’archipel courant 2017.

De son côté, le Haut-commissariat britannique ne sera en mesure de donner le nombre d’inscrits qu’en fin de semaine, après avoir compilé les données recueillies en Angleterre et aux Seychelles, explique leur service de communication.