La première moto-école du pays est désormais une réalité. Sous la responsabilité d’Advance Institute of Motoring, l’établissement sera chargé de la formation théorique et pratique (sur une piste aménagée à Richelieu) de ceux qui veulent piloter des deux-roues.

Nando Bodha, présent au lancement le 5 mars à Rose-Hill, le rappelle : le «learner», ou permis provisoire, ne sera désormais valable durant trois ans. Ceux qui en sont détenteurs – environ 140 000 sur les quelque 210 000 deux-roues en circulation, selon le ministre du Transport – sont encouragés à suivre des cours de perfectionnement durant cette période pour l’obtention d’un permis en bonne et due forme.

La deuxième moto-école ouvrira ses portes la semaine prochaine. Huit autres suivront. Une vingtaine de moniteurs ont été formés sous la houlette d’experts venus de La Réunion.