Le syndicaliste Atma Shanto a été arrêté, ce matin. Ce qui lui est reproché : des propos diffamatoires à l’encontre d’un membre de l’Employment Relations Tribunal. De Reeaz Chuttoo à Ashok Subron en passant par Radhakrishna Sadien, des syndicalistes expriment leur soutien à leur camarade.

Tous sont unanimes à dire qu’il s’agit là d’un acte de «répression». Les critiques de Shanto à l’encontre de ce membre de l’ERT, explique Reeaz Chuttoo, ont été formulées dans le cadre d’un litige industriel. Il n’était pas question d’attaques personnelles, selon lui.

Ces syndicalistes s’étaient rassemblés au jardin de la Compagnie, à la mi-journée à Port-Louis, dans le cadre du mouvement initié contre la vente du passeport et de la nationalité mauricienne.