Le secteur du retail offre de nombreuses perspectives existent et Ascencia compte bien les saisir. Prenant l’exemple de Bagatelle, Frédéric Tyack explique que celui-ci n’a pas signifié la fin des centres commerciaux de la région mais a permis de redéfinir les identités et fonctions de chacun.

Bagatelle compte d’ailleurs s’agrandir, et accueille un nouveau locataire dès novembre : l’enseigne Tati.

Abordant la question des mauvais payeurs durant cet Investors Briefing, le CEO d’Ascencia a expliqué comment l’entreprise n’a rien perdu face à Courts et Fashion Style, l’année dernière. Bien au contraire.