Un hommage appuyé sera rendu dans le cadre de la commémoration de l’arrivée des engagés indiens le 2 novembre prochain au Mauricien Abhimanyu Unnuth. Cet écrivain prolifique en langue hindi a été récompensés à maintes reprises dans la Grande péninsule. Emporté par la maladie, il y a quatre mois, cet habitant de Triolet était mondialement reconnu pour son roman Lal Pasina (Sueurs de sang) qui racontait la vie des ouvriers agricoles indiens arrivés dans l’île après l’abolition de l’esclavage.

Récemment, l’état du Bihar, en Inde, et le gouvernement mauricien ont fait état de leur intention de produire un film basé sur Lal Pasina. Ce qui expliquerait l’intérêt du ministère des Arts et de la Culture à rendre hommage à l’écrivain mauricien, l’invité d’honneur aux célébrations à l’Aapravavi Ghat, aussi dit le Dépôt des Immigrants, lieu où les premiers engagés indiens ont débarqué à Port-Louis entre 1849 et 1923, étant le Deputy Speaker de l’assemblée de Bihar, Vijay Kumar Chaudhary.

«Nous avons une obligation de partager l’histoire», a lancé le ministre Pradeep Roopun lors d’une conférence de presse dans le cadre des célébrations de la fête Divali et l’arrivée des travailleurs engagés ce vendredi 26 octobre.