« Navin Ramgoolam repart libre du CCID », a déclaré Gavin Glover à l’issue de l’interrogatoire, under warning, de son client aujourd’hui. L’ex-Premier ministre était aux Casernes centrales depuis ce matin, avant 11h. La séance de questions-réponses avec les enquêteurs porte, cette fois-ci, sur des commissions perçues sur la fourniture de produits hors taxe à la Mauritius Duty Free Paradise. Et reprendra demain, précise Gavin Glover.

Si, durant la journée, l’homme de loi a esquivé les questions portant sur l’arrestation de Navin Ramgoolam, il s’avère que celui-ci a bel et bien été arrêté par le Central Criminal Investigation Department, apprend-on du Police Press Office. Qui indique que l’interpellation a eu lieu à la mi-journée. Navin Ramgoolam est appelé à répondre de trois charges, soit celles de money laundering, de conspiracy et de public official using office for gratification dans l’affaire Dufry.

Libéré sur parole, Navin Ramgoolam a donc été autorisé à regagner son domicile. Il sera présenté en Cour demain 4 juin.

C’est la quatrième interpellation de Navin Ramgoolam depuis le début de l’année. Arrêté une première fois en février pour blanchiment d’argent et complot dans l’affaire Roches-Noires, l’ex-Premier ministre avait passé la nuit en cellule. Il a ensuite été arrêté, le mois dernier, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire BAI, puis dans celle sur l’octroi des terres de l’Etat.