L’ex-Premier ministre l’affirme à sa sortie de la Cour de district de Port-Louis. Il n’a pas incriminé Xavier Duval dans sa déposition dans l’enquête sur l’affaire Betamax. Navin Ramgoolam souligne également la présence de cinq ministres MSM quand la décision a été prise d’octroyer le contrat de transport de carburants à la firme de Veekram Bhunjun.

C’est la cinquième comparution de l’ex-Premier ministre depuis février de cette année. Arrêté, hier, dans le cadre de l’enquête ouverte sur l’affaire Betamax, Navin Ramgoolam a dû s’acquitter de deux cautions de Rs 15 000 chacune et signé deux reconnaissances de dettes de Rs 1 million chacune.

Lors de la comparution à la Bail & Remand Court, ce mercredi après-midi, Gavin Glover a demandé à la magistrate Dauhoo de prendre en considération le fait que son client s’est acquitté, jusqu’ici, de Rs 950 000 en termes de cautions pour ses quatre arrestations précédentes et signé pour Rs 7 millions de reconnaissances de dette.

Il n’y a pas eu d’objection de la police quant à la remise en liberté de Navin Ramgoolam. Ni de ses avocats par rapport au prohibition order.

Des partisans et cadres rouges sont venus lui montrer leur soutien aujourd’hui. A l’instar de Rajesh Jeetah, Patrick Assirvaden, Dhiraj Khamajeet, Osman Mohamed, Lormus Bundhoo et d’Anil Bachoo.

Avant sa comparution, Navin Ramgoolam était aux Casernes centrales ce matin, de 11h30 à 13h, pour les besoins de l’enquête.