L’ancien Attorney General persiste et signe, il a toujours la confiance du Premier ministre. Même si ce dernier, lors d’un tête-à-tête, lui a demandé de renoncer à son poste. Ravi Yerrigadoo, qui poursuit deux titres de presse après la publications d’accusations à son égard [lire sa mise en demeure], dit disposer maintenant du temps nécessaire pour répondre à ses détracteurs.